Le chiffre du mois - 7 hectares

Le chiffre du mois

11 juillet 2012

Sept hectares, c'est la surface de toitures végétalisées que veut créer la Ville de Paris d'ici 2020, conformément aux objectifs affichés dans son plan biodiversité adopté en novembre 2011. La Ville de Paris a ainsi fait appel à l'Apur pour mener une étude sur le potentiel de végétalisation des toitures-terrasses, afin d'améliorer la qualité environnementale de la capitale.

 

Les bénéfices environnementaux des toitures végétalisées sont de plus en plus reconnus. Elles sont en effet un moyen de répondre à une demande accrue de nature en ville, contribuent à la réduction de l'îlot de chaleur urbain et au maintien d'une certaine biodiversité urbaine. Depuis 2006, la Ville de Paris a d'ailleurs intégré à son PLU un "coefficient de biotope" qui rend la végétalisation des bâtiments (mur ou toiture)  obligatoire si une demande de permis de construire ne prévoit pas un taux suffisant d’espaces végétalisés au sol.

 

L'étude menée par l'Apur permettra un recensement des toitures susceptibles de recevoir de la végétation et une stratégie globale de développement des toitures-terrasses végétalisées sera esquissée.

  • Version imprimable
  • Envoyer à un ami