Données

Données

En 1969, l’Apur met en place la Banque de Données Urbaines (BDU), dans le cadre d’un partenariat associant l’APUR, l’IAU-Ile-de-France (alors IAURP) et l’INSEE, avec pour objet premier de mettre en place une base de données géographiques partagée sur l’ensemble des communes des 4 départements centraux de la région Ile-de-France (Paris et la Petite Couronne). 

 

Durant 40 ans, la BDU a ainsi capitalisé une somme considérable de données (associées à des référentiels géographiques allant du niveau le plus fin -l’adresse, en passant par l’îlot, l’iris, les limites communales et départementales), à des fins de traitements statistiques et cartographiques pour la planification urbaine et régionale.

 

En 2009, la BDU est restructurée pour laisser place à la base de données de référence (BDREF) qui étend par la même occasion son référentiel parcellaire sur les départements de la petite couronne.

La Base de données de référence fournit ainsi la base cartographique et statistique à de très nombreuses études effectuées sur Paris, les communes, les départements et le cœur d’agglomération d’Ile-de-France.

 

Les données qu’elle contient sont organisées sous forme de bases de données et de systèmes d’information géographique, dont certaines peuvent être acquises auprès de l’APUR.

 

Outre la réponse aux demandes concernant Paris et son agglomération, l'APUR valorise également son expérience dans le domaine des SIG dans le cadre de prestations de services spécifiques et de programmes de coopération internationaux :

  • partenariat avec des organismes aux compétences complémentaires,
  • mise en œuvre et évaluation de projets de systèmes d’information géographique,
  • mise en œuvre et évaluation de banques de données territoriales et d’observatoires thématiques.
  • formation et accueil de stagiaires portant sur l’organisation des bases de données géographiques et les techniques de représentation cartographique

Afin de se conformer à l’évolution des règlementations française et européenne concernant la communication des données publiques, l’Apur enrichira progressivement cette rubrique des métadonnées et données formatées selon les préconisations européennes de la directive INSPIRE.

Exploitation

Les missions confiées à l'APUR se concrétisent sous forme de rapports, d'avis, de notes, de périodiques, de plans d'aménagement ou de cartes thématiques, de panneaux d'exposition ou de tableaux statistiques, d'observatoires et études.

La plupart de ces travaux sont accessibles sur ce site.

 

Communication des données publiques

Un certain nombre de textes français et de directives européennes visent à rendre public, transparent et gratuit l'accès aux données, notamment celles à caractère géographique, pour l'ensemble de la population, sous quelques réserves extrêmement limitées ayant trait aux droits de propriété intellectuelle et au secret des statistiques.