Autres études et publications

Utiliser le moteur de recherche pour retrouver la totalité des études et publications de l'APUR.

Atlas prospectif des Grands Services Urbains de la Métropole du Grand Paris

Atlas prospectif des Grands Services Urbains de la Métropole du Grand Paris

juin 2017 Cote : AP BROAPU844 Langue : Français

2050 est la date retenue pour une ville neutre en carbone, qui recycle ses déchets, améliore le cycle de l’eau, organise autrement la logistique et dispose de ressources énergétiques renouvelables. Atteindre ces objectifs nous engage dans une double révolution à la fois industrielle et culturelle.

 

Dans ce contexte exigeant, l’Apur s’est engagé dans la réalisation du premier atlas prospectif des Grands Services Urbains de la Métropole du Grand Paris en lien avec tous les acteurs concernés au premier rang desquels ses partenaires.

 

Ce premier atlas réunit les analyses autour de la logistique, de l’eau et de l’assainissement, de l’énergie et des déchets (volet à paraître prochainement).

 

Un second volume réunira les sujets réseaux numériques, universités, santé et cimetières.

 

L’Atlas prospectif des Grands Services Urbains de la Métropole du Grand Paris dresse le portrait de ces services dans leur état actuel ou leurs évolutions récentes, et présente les tendances à l’œuvre. L’importance de la connaissance à partager a conduit à réaliser un document en deux étapes et plusieurs chapitres. Cela permet une connaissance fine de chaque sujet, état des lieux et tendances actuelles, mais aussi offre la place pour des travaux plus complexes essentiels pour les évolutions futures qui verront ces services redéfinir leurs systèmes industriels au profit de systèmes en réseaux partagés, à différentes échelles et dépendant étroitement de situations urbaines diverses qu’offre la métropole.

 

Il s’agit de bâtir et de faire partager une nouvelle approche de ces services plus attentive aux ressources, associant global et local. Cette approche renouvelée prend appui sur les usagers, tout autant que sur les outils industriels du patrimoine vivant, pour anticiper les évolutions futures et les lieux nécessaires en lien avec l’évolution des territoires de la métropole.

  • Version imprimable
  • Envoyer à un ami