Suivi mutations commerciales sur 56 voies parisiennes – Note BDRues 2016

Évolution des commerces à Paris - Suivi des 56 rues les plus commerçantes

décembre 2016 10 pages Cote : AP BROAPU800 Langue : Français

La Ville de Paris, la Chambre de Commerce et d’Industrie départementale de Paris et l’Apur ont retenu un panel de 56 voies parmi les plus commerçantes afin de réaliser des enquêtes sur les mutations recensées au sein des rez-de-chaussée commerciaux dans le cadre de la BDRues. Un peu plus de 11 000 locaux ont été recensés dont légèrement moins de 9 900 occupés par des commerces et services commerciaux, soit 89 % de l’ensemble des locaux.


Les résultats des enquêtes réalisées en juin 2015 et juin 2016 montrent les tendances commerciales suivantes :

  • un maintien des effectifs des commerces et services commerciaux. Les commerces de gros continuent de diminuer (- 23 unités*) alors que le nombre de commerces et services commerciaux tend à se stabiliser (- 58 établissements).
  • une baisse prononcée des boutiques d’équipement de la personne (- 48 établissements) qui confirme la tendance observée depuis trois années ;
  • une diminution des agences et services commerciaux (- 36 établissements) de même que les magasins de décoration de la maison (- 16 boutiques) ;
  • une augmentation très marquée des commerces alimentaires, spécialisés notamment (+ 42 magasins) qui amplifie le phénomène observé depuis 2012 ;
  • une progression des cafés et restaurants (+ 9 établissements) deux fois moins forte que l’année précédente ;
  • une légère augmentation du nombre de locaux vacants (+ 25 unités) qui ne représentent malgré tout que 5,4 % des locaux enquêtés en 2016.

* unité : correspond à un local dans lequel aucune activité commerciale ou non commerciale n’est exercée

  • Version imprimable
  • Envoyer à un ami