Note de 4/8 pages - Numéro  90
Les chiffres du logement social à Paris, début 2015

Les chiffres du logement social à Paris début 2015

juin 2015 4 pages Cote : AP BROAPU729 Langue : Français

Cette note présente les principaux chiffres sur le logement social à Paris. Elle fait le point sur le parc de logement social et son développement ainsi que sur la demande de logement.

Paris compte 214 469 logements sociaux SRU au 1er janvier 2014, soit 18,5 % des résidences principales parisiennes. Le nombre officiel de logements sociaux au 1er janvier 2015 n’est pas encore connu, mais il devrait être voisin de 221 337 logements (19,1 % des résidences principales) en considérant les 6 868 logements sociaux livrés en 2014. Et, si l’on ajoute les logements sociaux financés qui sont en cours de construction ou en travaux, on obtient un taux de 20,5 % de logements sociaux.

 

En 2014, 7 166 nouveaux logements sociaux ont été financés à Paris. Ce chiffre est le plus élevé depuis 2001. Le nombre de logements financés annuellement s’est progressivement accru au cours de la dernière décennie et depuis 2007, plus de 6 000 logements ont été financés chaque année.

 

Face à cette offre de logements, le nombre de demandeurs de logements sociaux est particulièrement important et en progression par rapport aux années précédentes : 194 221 ménages ont renouvelé ou déposé une première demande en 2014 auprès des services de la Ville de Paris ou d’un autre service instructeur en Ile-de-France, dont 117 240 ménages parisiens. La forte croissance de ce nombre constatée en 2014 s’explique par l’évolution du dispositif de gestion de la demande de logement, qui facilite le dépôt de demande.

 

Autre nouveauté 2014 : depuis le 3 octobre 2014, la Ville de Paris utilise pour désigner des candidats sur les logements de son contingent de réservation, la « cotation ». Très précisément, la commission de désignation de la Maire de Paris, ainsi que les commissions des 2e, 10e, 12e, 13e et 18e arrondissements utilisent dorénavant l’information « cotation » pour prioriser les demandes de logement compatibles avec les logements mis à leur disposition par les bailleurs pour relocation.

  • Version imprimable
  • Envoyer à un ami