Note de 4/8 pages - Numéro  106
Les librairies parisiennes - Résistances et mutations - Evolution 2003-2014

Les librairies parisiennes - Résistances et mutations - Évolution 2003-2014

juin 2016 4 pages Cote : AP BROAPU761 Langue : Français
Cette note présente l’évolution des librairies parisiennes entre 2003 et 2014. Elle a été réalisée principalement à partir de la BDCom, base de données de l’Apur qui recense et actualise périodiquement les occupations à usage commercial en rez-de-chaussée d’immeubles à Paris.
 
En 2014, Paris comptait 756 librairies, dont 239 dans le quartier Latin (5e et 6e arrondissements qui présentent la plus forte concentration nationale de librairies et de maisons d’édition depuis le 16e siècle).  Plus de la moitié des librairies parisiennes sont dites « indépendantes » (50% au moins de leur  surface de vente ou de leur chiffre d’affaires est imputable à la seule vente de livres) et elles sont très souvent spécialisées (voyages, jeunesse, vie pratique, religion, ouvrages universitaires…).
 
Le nombre de librairies à Paris diminue depuis 2003 (-22%) mais cette tendance se ralentit visiblement depuis 2007, suite aux interventions de la Ville de Paris (via la Semaest) en faveur des librairies du quartier Latin d’une part, et, d’autre part, du fait de l’organisation progressive de la filière en associations (Libr’est, Paris librairies, Canal BD). Face à la concurrence d’internet et des sites de ventes en ligne,   les libraires parisiens semblent plutôt mieux résister que leurs homologues européens, en développant notamment leur présence sur les plateformes de vente en ligne  (parislibrairie.fr, placedeslibraires.fr, librest.com, lalibrairie.com.). Surtout, les librairies parisiennes ont compris le rôle stratégique qu’elles pouvaient jouer dans l’animation urbaine, le lien social, et la diffusion culturelle au sein des quartiers. En 2014, elles sont de plus en plus nombreuses à proposer des conférences, des débats, des dédicaces ou des lectures en sus de leur fonction proprement commerciale. Certaines font même le choix de la diversification, en proposant un mixte vente de livres/salon de thé ou galerie d’art, ludothèque.... Le 3 juin 2016, elles seront plus d’une centaine à participer au Pari des libraires, un évènement organisé par l’association Paris Librairies et la Ville de Paris en partenariat avec la RATP.
  • Version imprimable
  • Envoyer à un ami