URL source: http://www.apur.org/article/situations-handicap

Université de Nanterre : transport spécialisé pour les personnes handicapées

Situations de handicap

30 avril 2010

Créé en 2008, l’observatoire est né du constat partagé par de nombreux acteurs de la difficulté à recueillir des statistiques, et par voie de conséquence de la difficulté à suivre les actions, évaluer les besoins des personnes en situation de handicap et mettre en place des outils de compensation adaptés. Sa création répond à l’un des objectifs du Schéma directeur pour l’autonomie et la participation des personnes handicapées, dont Paris s’est doté en 2006.

 

Missions

L’observatoire a pour objet de mieux connaître le public handicapé dans son environnement, ceci dans le but d’apporter aux pouvoirs publics et aux professionnels les éclairages nécessaires à la prise de décision.

Pour y parvenir, il doit en premier lieu organiser un partage plus efficace de l’information sociale, d’en faciliter l’accès et de mettre en place un suivi des principaux indicateurs chiffrés, notamment en rassemblant et mutualisant les données statistiques existantes au sein d’une base fiable et partagée. Le rôle de l’observatoire est aussi de produire ou commanditer des études et analyses thématiques. Il doit favoriser les échanges avec les partenaires associatifs.

L’information recueillie au sein de la base de données est structurée en sept chapitres :

  • Connaissance des publics
  • Accompagnement et offre médico-sociale
  • Transport et mobilité
  • Accès au logement
  • Accès à la scolarisation
  • Accès à l’emploi et à la formation
  • Accès à la culture et aux loisirs

Fonctionnement

Le comité de pilotage, présidé par l’Adjointe au Maire de Paris chargée des personnes en situation de handicap, est composé de la Ville et du Département de Paris, de l’Etat, d’organismes de protection sociale, de personnalités qualifiées et de représentants associatifs. Il détermine les orientations de l’observatoire, définit les objectifs d’étude et valide les publications. Il se réunit en moyenne deux fois par an.

Un comité technique est chargé d’accompagner la mise en œuvre opérationnelle. L’APUR assure la mise en place de la base de données de l’Observatoire

  • Version imprimable
  • Envoyer à un ami