Actualité 2022 sur le commerce à Paris - BDRues 2022

Près d’un local sur 5 situé en rez-de-chaussée des voies parisiennes a été enquêté en mars 2022 pour identifier les évolutions commerciales les plus récentes après une longue période d’instabilité due à la crise sanitaire de la Covid-19.

Rue de Rivoli (1er) © Apur - Bruno Bouvier

Les évolutions, depuis octobre 2020, sont contrastées selon les secteurs d’activités et le profil des différentes voies, à attractivité locale, de quartier, parisienne ou internationale. On constate, cependant, que l’alimentaire poursuit sa progression à un rythme élevé alors que le nombre de commerces d’équipement de la personne continue à décroitre fortement. On note également un retournement de tendance, à la baisse, pour le secteur de la santé et de la beauté, alors que le nombre de bars et de restaurants se maintient.

La vacance des locaux est de 9,4% sur les 84 voies de la BDRues en mars 2022 contre 10,5% pour tout Paris en octobre 2020. Les voies à attractivité locale enregistrent un très faible taux de vacance (6 % en 2022), tandis que les voies très attractives, de rayonnement international pour certaines, connaissent une forte progression de la vacance et qui s’établit à 16 % en 2022.

 

Infographie - Actualité 2022 sur le commerce à Paris - Note BDRues 2022

Ressources

Documents à télécharger

  • Étude

    Actualité 2022 sur le commerce à Paris - BDRues 2022

    Format : pdf, 21.65 Mo
    Télécharger