Apur'Café #8 : Transformation des pavillons du Grand Paris : protéger, encadrer, laisser-faire ?

© Aour'café

Avec la crise de la Covid-19 et les différentes périodes de confinement, les pavillons sont apparus comme plus vivables en famille que les appartements. Plus d’espace disponible, plus d’intimité et la présence de « nature » à travers un jardin, autant de qualités qui ont été mises en lumière dans un contexte où le télétravail s’est développé. Les spécificités des 446 000 pavillons de la Métropole du Grand Paris (proximité des centralités, desserte par les transports en commun) participent également à leur attractivité.
Pour autant les tissus pavillonnaires sont fragilisés dans les secteurs de la Métropole où la tension sur les prix du foncier est forte, près des lignes de transports en commun en particulier. Et ce, alors qu’au-delà de leur démolition, d’autres transformations sont en cours : agrandissement avec ou sans surélévation, divisions parcellaires et divisions pavillonnaires. Comment encadrer et accompagner ces transformations ?

Ce web café a été préparé à partir de la note « 446 000 pavillons dans la Métropole du Grand Paris ».

Cette note propose un portrait des 446 000 pavillons présents dans la Métropole avec des cartographies, les grandes étapes de leur constitution,  la diversité de leur architecture et le profil de leurs habitants. Elle met en avant le rôle essentiel des jardins associés à ces pavillons qui représentent plus de 7 300 hectares d’espaces végétalisés et un potentiel de création supplémentaire de plus de 3 700 hectares de jardins.
La note se conclut par une série de questions illustrant les grands enjeux des années à venir pour ces tissus pavillonnaires : l’encadrement et l’accompagnement des transformations, la rénovation thermique, l’amplification du rôle écologique et social des jardins et la préservation de la pleine terre, la diversification des usages qu’ils accueillent pour favoriser la mixité fonctionnelle.

Apur'Café : Transformation des pavillons du Grand Paris : protéger, encadrer, laisser-faire ?

Présentation par :
  • Christiane Blancot, directrice d’études architecte
  • Stéphanie Jankel, directrice d’études urbaniste
  • Martin Wolf, chargé d’études urbaniste

Cartographie et traitement statistique :

  • Marie-Thérèse Besse, géomaticienne cartographe
  • Morad Khaloua, géomaticien
  • Sandra Roger, cheffe de projet statisticienne
  • Anne Servais, cartographe

Avec le concours de :
Jean-François Arènes et Clément Mariotte

 

Ressources

Documents à télécharger

  • Présentation de la web conférence #8 : Transformation des pavillons du Grand Paris : protéger, encadrer, laisser-faire ?

    Format : pdf, 49.13 Mo
    Télécharger
  • Note

    À Paris, quatre résidences secondaires sur dix appartiennent à des Franciliens

    Format : pdf, 3.38 Mo
    Télécharger
  • Programme prévisionnel des web conférences

    Format : pdf, 201.13 Ko
    Télécharger