Atlas des usages et des potentiels du réseau parisien d’eau non potable

Paris est équipé d’un réseau d’eau non potable hérité du XIXe siècle. Alimenté par le canal de l’Ourcq et la Seine, il sert surtout aux services de la Ville de Paris pour le nettoyage des espaces publics, l’arrosage des parcs et jardins, la trame d’eau des bois, le curage des égouts. Il offre une ressource alternative à l’eau potable, économe en traitement et en énergie, dont le devenir devra être précisé dans le future schéma directeur d’Eau de Paris 2022-2034.

Vue sur place de la bataille de Stalingrad et sur le bassin de la Villette © ph.guignard@air-images.net

En 2012, le Conseil de Paris a décidé du maintien et de l’optimisation du réseau d’eau non potable. Le schéma directeur des usages et du réseau, approuvé en 2015, doit être renouvelé pour une période plus longue, de 2022 à 2034.

Dans cette perspective, la Direction de la propreté et de l’eau et Eau de Paris recherchent « l’adéquation du niveau de service pour les usages de l’eau non potable avec un niveau d’investissement soutenable ».

L’objectif de cet atlas est de croiser les hypothèses d’optimisation du réseau avec les objectifs de la mandature en matière de végétalisation des espaces publics et privés, de lutte contre les îlots de chaleur urbain, de PLU bioclimatique. Cette optimisation porte sur une réduction du linéaire de réseau de distribution et du nombre d’appareils hydraulique (bouches de lavage, bouches de remplissage de tonnes, bouches d’arrosage sur l’espace public et réservoir de chasse en égouts).

L’atlas cartographie les données les plus récentes et rend compte des possibilités d’usages du réseau au regard des pratiques en vigueur et de leurs développements prévus. Il permet une vision partagée des usages et des objectifs environnementaux à partir de trois grandes thématiques : la propreté et l’assainissement, le rafraichissement et les espaces végétalisés.

Cet atlas est aussi l’occasion de mettre à jour et de croiser les études de l’atelier en matière de valorisation et préservation de la ressource en eau, de parcours de fraicheur, d’espaces publics à végétaliser, d’atténuation des ICU et de ressources énergétiques.

Infographie - Atlas des usages et des potentiels du réseau parisien d’eau non potable © Apur

Ressources

Documents à télécharger

  • Étude

    Atlas des usages et des potentiels du réseau parisien d’eau non potable

    Format : pdf, 55.59 Mo
    Télécharger