La biodiversité en ville dense

Nouveaux regards, nouveaux dispositifs "du bord du toit au caniveau"

Vue aérienne d'une cour végétalisée, rue Chanoinesse dans le 4e arrondissement de Paris © Apur

Dans le cadre du programme Ecoville de l’Agence nationale de la recherche (ANR), des entreprises et des chercheurs d’horizons différents ont voulu comprendre et tester le concept de biodiversité en ville dense. Paris a été étudiée comme ville test, avec l’ambition de transposer et d’élargir ces enseignements à d’autres villes. Les résultats apportent un regard nouveau sur la végétalisation de la ville, comment elle est perçue, sur quoi elle se construit, ce qui la fragilise.

Ils ouvrent aussi de nouvelles voies de recherche et d’application pour le développement d’une autre relation aux espèces végétales et animales dans la ville.

L’Apur, partenaire du consortium Ecoville, a notamment évalué la surface de murs végétalisés à Paris, leur localisation, et estimé les possibilités de végétalisation future des murs. 

Lien vers le rapport.

Lien vers le programme de recherche Ecoville.