Les chiffres du logement social de la Métropole du Grand Paris - Extrait du diagnostic du Plan métropolitain de l’habitat et de l’hébergement (PMHH)

Le parc de logements sociaux est développé dans la Métropole mais il ne suffit pas à répondre à la demande des ménages. Le parc se caractérise aussi par une répartition géographique inégale entre les territoires et entre les communes, avec des quartiers où il est très concentré et d’autres où il est pratiquement absent.

Logements sociaux Boulevard Davout - Paris 20e © Apur

Réalisée dans le cadre du diagnostic du Plan métropolitain de l’habitat et de l’hébergement (PMHH) que la Métropole du Grand Paris élabore actuellement, cette note met en lumière les grandes caractéristiques du parc de logement social dans la MGP.

Le parc social métropolitain compte plus de 780 000 logements sociaux, représentant environ 25 % des résidences principales à l’échelle de la Métropole. Il se caractérise par son inégale répartition géographique : 56 des 131 communes qui composent la Métropole du Grand Paris (MGP) n’ont pas encore atteint l’objectif SRU, qui est de disposer en 2025 de 25 % de logements sociaux au sein des résidences principales. 

Paris concentre plus de 190 000 logements sociaux, Grand-Orly Seine Bièvre près de 90 000, Plaine Commune et Est Ensemble près de 68 000 chacun. Pour ces 2 derniers, les logements sociaux représentent plus de 40 % du parc de logements.

Malgré des efforts pour poursuivre son développement et en raison du cout élevé du logement, le parc social ne suffit pas à répondre à la demande. On compte en moyenne 10 demandes pour 1 logement attribué dans la MGP. 490 000 ménages sont inscrits comme demandeurs d’un logement social dans l’une des 131 communes de la Métropole fin 2016 (dont 28 % sont déjà logés dans le parc social et souhaitent changer de logement).

Ressources

Documents à télécharger

  • Note

    Les chiffres du logement social de la Métropole du Grand Paris

    Format : pdf, 4.54 Mo
    Télécharger