L'économie et l'emploi à Paris. Tome 2 : La chute du nombre d'emplois.

Ce second volet de l' étude sur l' économie et l' emploi à Paris, engagée à l' occasion des travaux préparatoires au futur Plan local d' urbanisme, porte sur les facteurs explicatifs de l’ érosion de l’ emploi parisien de 1982 à 2000. Les critères d' analyse sont à la fois les secteurs d' activités concernés, leur plus ou moins grand dynamisme, comparativement aux territoires concurrents et la nature des locaux occupés par ces activités.

Paris subit de fortes disparitions d' emplois peu qualifiés ouvriers et même employés, qui traduisent des gains de productivité. Sur ce point les évolutions sont plus fortes à Paris qu’ en banlieue du fait de la sur-présence historique des secteurs économiques objets de ces ajustements, le secteur bancaire étant l' un des plus emblématiques mais c’ est aussi le cas des activités de fabrication traditionnelles. La réduction de la population parisienne contribue à la réduction de l’ emploi notamment dans les secteurs tournés vers les ménages résidants. La dernière pénalisation dont souffre l’ économie parisienne tient à la contrainte immobilière, qui freine les activités en expansion. Seules sont en augmentation – à la fois en nombre d’ emplois et d’ établissements - les activités les plus tributaires de la centralité parisienne, de sa densité de ressources et/ou de sa localisation centrale dans la région et en France.

Ressources

Documents à télécharger

  • L’ économie et l’emploi à Paris. Tome 2 : La chute du nombre d’emplois.

    Format : pdf, 18.16 Ko
    Télécharger
  • L’ économie et l'emploi à Paris. Tome 2 : La chute du nombre d'emplois.

    Format : pdf, 397.84 Ko
    Télécharger