Étude sur la trame viaire du coeur d'agglomération – Le rabattement aux gares, synthèse de l'atelier du 17 février 2014

Étude sur la trame viaire du coeur d'agglomération – Le rabattement aux gares

L’étude sur la trame viaire du cœur d’agglomération engagée mi-2012 est menée en partenariat avec la SGP, la DRIEA, la Ville de Paris, les Conseils Généraux du Val-de-Marne, de Seine-Saint-Denis et des Hauts-de-Seine, ainsi qu’avec la Région Ile-de-France et le STIF.


La phase 1 a porté sur l’élaboration d’un diagnostic partagé, tandis que les phases 2 et 3 se sont traduites par la proposition d’une trame viaire urbaine hiérarchisée, l’analyse des dysfonctionnements et l’identification des projets et réflexions exploratoires de liaisons. La dernière phase de l’étude s’est organisée autour d’ateliers prospectifs rassemblant les principaux gestionnaires et acteurs de l’aménagement, autour de thématiques spécifique : la logistique urbaine, le rabattement aux gares, le réseau magistral et les boulevards de la métropole.


Les grands projets de transports avec l’arrivée des nouvelles gares réinterrogent les pratiques d’aménagement des espaces publics aux abords des gares, et plus largement dans les quartiers de gares, en termes d’évolution de la trame viaire comme d’accessibilité par les transports en commun et les modes actifs. Les interventions ont permis de montrer les changements de pratiques à venir et l’importance future des piétons, des vélos ou des bus.


Cette synthèse présente les principaux axes stratégiques issus de ces interventions et débats : la conception des parvis et des espaces partagés aux abords immédiats ; les problématiques des interconnexions urbaines gare/ville, des cheminements piétons et de la signalétique ; l’organisation d’une intermodalité du pôle gare sur différents périmètres avec l’insertion délicate des gares routières et la place des services aux usagers notamment vélos ; enfin, la nécessaire articulation des projets et des acteurs et les pistes de coordination. Tout au long des échanges, les exemples des gares de Vitry-Centre et du pôle des Ardoines ont permis d’illustrer ces thématiques.


À l’issue de l’atelier, l’ambition de réaliser un « guide des espaces publics aux abords des gares » a été mise en avant avec la SGP, afin de rassembler les bonnes pratiques et les conseils dans la conduite des projets, à usage des maîtres d’ouvrage, des collectivités, comme des concepteurs.
Outre les partenaires officiel de l’étude, l’atelier sur le rabattement aux gares a rassemblé l’EPA ORSA, la Ville de Vitry-sur-Seine, les agences Valode & Pistre, Jacques Ferrier Architecture, STAR Stratégies et l’atelier King Kong.

Sommaire :

  • Déroulé de l'atelier du 17 avril 2014
  • Introduction
  • Les enjeux et problématiques du rabattement aux gares
  • Quelles sont les évolutions de la trame viaire et des expaces publics avec l'arrivée des Gares ?
  • Comment articuler les différents projets et leurs acteurs ?
  • Les échanges et débats
  • Conclusion
  • Participants à l'atelier du 17 avril 2014

Ressources

Documents à télécharger

  • Étude sur la trame viaire du coeur d'agglomération – Le rabattement aux gares – Synthèse de l'atelier du 17 février 2014

    Format : pdf, 25.18 Mo
    Télécharger