Les îlots de chaleur urbains à Paris – Point d'étape

Les îlots de chaleur urbains à Paris - Point d'étape

Depuis 2007, l’Apur travaille, dans le cadre de son programme partenarial, sur les phénomènes d’îlots de chaleur (ICU dans la suite du document).

Les travaux menés s’inscrivent dans une double logique : améliorer la connaissance et expérimenter de nouveaux modes d’aménagement :

1/ amélioration de la connaissance : en partenariat avec des laboratoires de recherche (Météo-France, Paris-Diderot, etc.), l’Apur recense et développe les notions élémentaires de la connaissance sur les îlots de chaleur : quelles influences des matériaux de voirie ont sur la température de l’air ambiant ? Quel est l’impact des formes urbaines parisiennes sur le confort intérieur des logements ? etc.

2/ expérimenter : en partenariat avec les directions de la Ville de Paris (DVD, DPE, DEVE, DU, etc.), l’Apur participe à l’expérimentation in situ de mesures d’adaptation climatique : arrosage de l’espace public à des fins de rafraîchissement, suivi du comportement thermique de matériaux usuels et innovants dans des rues tests, etc.

Afin de répondre aux objectifs du Plan Climat de Paris, il est nécessaire de proposer des solutions d’adaptation de la ville aux changements climatiques. Si les phénomènes d’îlots de chaleur font l’objet d’une documentation scientifique assez riche, cette documentation reste encore trop qualitative, et largement insuffisante pour renouveler les pratiques actuelles d’aménagement de l’espace public.

Ressources

Documents à télécharger

  • Les îlots de chaleur urbains à Paris – Point d'étape

    Format : pdf, 2.97 Mo
    Télécharger