Observatoire du commerce à Paris (BDCOM)

Afin de faciliter les actions qu’ils mènent séparément ou en partenariat en matière de commerce, la Ville de Paris, la Délégation de Paris de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris et l’Atelier Parisien d’Urbanisme ont convenu d’améliorer leur connaissance du commerce parisien. A cette fin, ils ont constitué depuis 1997 une base de données commune appelée Banque de données sur le commerce (BDcom) dont la vocation est de permettre l’analyse du tissu commercial et de son évolution.

Rue piétonne et commerçante rue Daguerre, vue des commerces de proximité - © APUR - DAVID BOUREAU

Missions

La BDCom met à jour un inventaire des commerces parisiens au moyen d’enquêtes de terrain périodiques qui sont effectuées sur la totalité des voies parisiennes. Ces enquêtes ont eu lieu en 2000, 2003, 2005, 2007, 2011, 2014 et 2017. La prochaine est programmée en 2020. Les locaux enquêtés sont ceux situés à Paris, en rez-de-chaussée, ayant une vitrine et un accès visible depuis l’espace public. Les locaux situés dans une cour ou dans une concentration commerciale sont également pris en compte.

La base créée à partir de ces enquêtes indique pour chaque local :

  • l’adresse,
  • le type de local (bureau, équipement, commerce, local vide, etc…)
  • la situation (sur rue, en angle…).

Sur les commerces en activité, sont précisées :

  • l’activité exercée
  • l’enseigne,
  • la surface de vente (par tranches : moins de 300 m2, 300 à 1000 m2, plus de 1000 m2)

Fonctionnement

Le programme d’activités de la BDCom est fixé dans le cadre d’une convention d’exécution entre la Ville de Paris, la délégation de Paris de la CCIP et l’Apur. La convention en cours porte sur la période 2016-2018. Un avenant précise chaque année le contenu précis des travaux à réaliser. Les travaux de réalisation et de mise à jour sont confiés à l’Atelier Parisien d’Urbanisme.

Productions