Observatoire des jeunes entreprises innovantes du Grand Paris

L’Apur s’est engagé dans la mise en place d’un observatoire des jeunes entreprises innovantes de la Métropole du Grand Paris avec les structures qui les accompagnent.

espace de coworking © Hélène Freudiger

De l’observation à l’observatoire
L’Apur a initié en 2015 avec ses partenaires, une démarche d’observation de l’innovation économique dans la Métropole et ses territoires. Elle prend racine dans un double constat : d’un côté, celui des transformations radicales de l’économie et de la société, impactant tous les jours davantage la ville et les façons d’y vivre (nouvelles économies, innovations d’usages, façons de travailler, de se déplacer, transformation numérique, impératifs environnementaux…) ; de l’autre, la difficulté à décrire ces évolutions avec les données statistiques et les outils à disposition, à mesurer leur impact, y compris dans une perspective d’évaluation des politiques publiques. 
Sur ce sujet très vaste, l’effort de l’Apur a notamment porté sur les structures qui accompagnent les entreprises innovantes. En 2016, un atlas documenté a été publié avec des cartographies des lieux et une analyse des évolutions en cours. Comme l’étude, la base de données des lieux a été mise en libre accès. Ce travail d’inventaire a constitué une avancée mais n’a pas permis de répondre à des questions légitimes comme : Combien d’entreprises innovantes sont accompagnées chaque année ? Que sont-elles devenues ? Quel est le profil des entrepreneurs accompagnés ?

2018 : La préfiguration de l’observatoire
A l’issue d’une enquête réalisée auprès de 27 entrepreneurs innovants et d’un travail collectif avec plusieurs structures d’appui aux entreprises, l’Apur a proposé des indicateurs de suivi annuel des entreprises innovantes accompagnées par les structures ou qui l'ont été. Ils doivent renseigner des taux de survie, des nombres d’emplois créés, le profil des entrepreneurs ou encore les parcours immobiliers. Pour pouvoir assembler les données des structures, les articuler avec des sources complémentaires et les traiter, un fichier « standard » de collecte des données a été défini. Ces éléments sont synthétisés dans l’étude Parcours d’entreprises innovantes : vers des indicateurs communs ?.

2019 à 2021 : une phase test pour la mise en œuvre
Une mise en œuvre progressive de l’observatoire est prévue de 2019 à 2021, sur la base des données sur les entreprises collectées annuellement par les structures partenaires et de fichiers économiques complémentaires. La phase de test doit permettre de caler l’observatoire sur de multiples aspects pratiques. Elle doit aussi permettre une montée en puissance avec l’augmentation du nombre de structures contributrices à l’échelle du Grand Paris. Cet observatoire a vocation à s’inscrire dans la durée, car même pour les entreprises innovantes, un recul de plusieurs années est souvent nécessaire pour pouvoir apprécier les évolutions. Ses objectifs sont multiples : constituer un panorama « dynamique » des jeunes entreprises innovantes accompagnées, disposer de données plus fiables et actualisées pour qualifier l’écosystème d’innovation, faciliter le travail des structures dans la remontée des données et le partage de l’information, mieux répondre aux besoins des entreprises. Il pourra aussi faciliter l’identification d’entreprises pour réaliser des études complémentaires sur des sujets ciblés. En 2019, 29 incubateurs, pépinières et plateformes d’innovation ont contribué à la mise en place de l’observatoire, soit le quart des structures de la Métropole. Les résultats obtenus confirment des éléments connus, les précisent, les enrichissent. Ils sont consultables dans l’étude Observatoire des jeunes entreprises innovantes dans le Grand Paris : bilan 2019, première année de test.

Pour en savoir plus ou pour participer, adressez-nous un email.