Les Parisiens de 60 ans ou plus – démographie / disparités économiques et sociales / logement / santé et dépendance

Groupe de personnes devant un cinéma du quartier Latin © Apur - Hanna Darabi

Dans un contexte de vieillissement démographique et au moment où le Département de Paris finalise son schéma gérontologique 2012-2016, ce rapport réalisé en partenariat avec la Direction régionale de l’Insee Île-de-France présente une analyse de l’évolution de la population âgée de 60 ans ou plus à Paris.



En 2007, 417 500 Parisiens ont 60 ans ou plus, ce qui représente un Parisien sur cinq (19%), soit moins qu’en France (22%) et plus qu’en Île-de-France (17%). La part des 60 ans ou plus est restée stable à Paris entre 1999 et 2007. Le vieillissement démographique est moins accentué à Paris qu’en France métropolitaine et en Île-de-France, car le départ en province de nombreux retraités et l’arrivée massive de jeunes adultes ont pour effet de ralentir le vieillissement démographique dans la capitale. A l’horizon 2030, les 75 ans ou plus représenteront environ 10% des Parisiens, contre 7% en 2007. La population parisienne continuerait de se singulariser par un moindre vieillissement, sans pour autant y échapper.



Les ménages parisiens de 60 ans ou plus ont des revenus globalement plus élevés qu’en Ile-de-France et qu’en France, mais les inégalités sociales sont marquées. Avec l’arrivée aux âges élevés de générations qui ont connu des périodes de chômage et des carrières incomplètes, davantage de seniors risquent d’être confrontés à la précarité dans les années à venir. Par ailleurs, l’isolement des personnes âgées -et notamment des femmes- ressort aujourd’hui comme une préoccupation majeure. 174 000 personnes de 60 ans et plus vivent seules, dont les trois quarts sont des femmes. À 75 ans ou plus, plus d’un Parisien sur deux vit seul.

À Paris, l’offre pour les personnes âgées dépendantes continuerait de se développer autour du maintien à domicile. En meilleure santé, car mieux suivis au cours de leur vie, les Parisiens âgés dépendants se maintiendront plus longtemps à domicile entraînant un besoin croissant de la présence d’un aidant (professionnel ou familial) et le développement de services et de soins à domicile.

Étude réalisée en partenariat avec l'Insee Île-de-France

Collection : Les documents de travail de l'Insee Idf - décembre 2012

Sommaire :



Introduction



Démographie

  • Le vieillissement démographique est moins accentué à Paris qu’en France métropolitaine et en Île-de-France
  • Le rythme du vieillissement diffère selon les arrondissements
  • Une croissance modérée des Parisiens âgés dépendants à l’horizon 2030

Disparités économiques et sociales

  • Fort taux d’activité des plus de 60 ans à Paris, la présence forte des cadres et anciens cadres continue de se renforcer
  • Des seniors parisiens aux revenus globalement élevés, avec des inégalités de revenus marquées
  • Les immigrés et étrangers âgés vivant à Paris : des problématiques sociales spécifiques

Logement

  • Des seniors parisiens toujours plus souvent propriétaires
  • À 75 ans ou plus, plus d’un parisien sur deux vit seul
  • Une minorité de ménages parisiens vivent des conditions de logement difficiles
  • Six grands groupes de quartiers accueillent des Parisiens aux profils très différents

Santé et dépendance

  • Quelques éléments sur la santé des Parisiens âgés
  • La mobilité des Parisiens âgés et l’accessibilité
  • La dépendance des personnes âgées approchée par l’Allocation Personnalisée d’Autonomie
  • À Paris, l’offre pour les personnes âgées dépendantes se développe autour du maintien à domicile

Conclusion

Annexes

Bibliographie


 

Ressources

Documents à télécharger

  • Les Parisiens de 60 ans ou plus

    Format : pdf, 23.03 Mo
    Télécharger
  • Les Parisiens de 60 ans ou plus - Synthèse

    Format : pdf, 2.62 Mo
    Télécharger