Programme local de l'habitat de Paris 2011-2016 – Bilan à mi-parcours

Programme local de l'habitat de Paris 2011-2016 – Bilan à mi-parcours

Un bilan à mi-parcours du PLH 2011-2016 de Paris a été réalisé en juin 2014 par l’Apur, dans le cadre de l’Observatoire du logement et de l’habitat de Paris, avec le soutien de la Direction du logement et de l’habitat de la Ville de Paris. Ce programme comporte 67 actions regroupées en 4 grands axes.

Axe 1. Atteindre des objectifs volontaristes d’offre nouvelle de logements
•  Le PLH 2011-2016 prévoit d’élargir les possibilités de développement de l’offre de logements pour produire 4 500 logements neufs par an. Le bilan fait apparaître que 4 475 logements ont été autorisés chaque année au sens du permis de construire sur la période 2008-2013, dont 5 442 par an sur la seule période 2011-2013.
•  Le PLH 2011-2016 fixe un objectif de 20% de logements sociaux parmi les résidences principales à fin 2013 et 25% en 2030. Au 1er janvier 2014, le bilan fait apparaître un taux de 18,5% de logements sociaux au sens de la loi SRU (estimation). En considérant les logements sociaux financés non encore livrés, le taux potentiel de logements sociaux SRU est de 20,5% au 1er janvier 2014.

Axe 2. Adapter l’offre nouvelle et le parc existant à la diversité des besoins
•  Le PLH 2011-2016 prévoit en particulier de faciliter l’accès au logement et de répondre aux besoins spécifiques des personnes défavorisées. Le bilan fait apparaître que depuis 2008, près de 12 000 logements gérés par des bailleurs sociaux ont été attribués sur le territoire parisien à des demandeurs de logement. En moyenne, plus de 3 800 de ces attributions ont été réalisées au bénéfice de demandeurs désignés par la Ville de Paris dans le cadre de ses réservations.

Axe 3. Poursuivre les efforts pour une gestion sociale adaptée des différents parcs de logements
 Le PLH 2011-2016 a notamment pour objet de prévenir les expulsions et favoriser le maintien dans le logement des ménages parisiens. De nombreux aides et dispositifs existent et la Ville de Paris s’est attachée à les rendre visibles pour les éventuels bénéficiaires et à les mobiliser de manière optimale pour améliorer ou conforter la situation en matière de logement des ménages parisiens. En outre, depuis l’adoption du PLH, la situation des ménages en matière d’expulsion apparaît clairement dans l’outil informatique AIDA et est prise en compte de manière précise parmi les critères de désignation des demandeurs de logement sur le contingent de la Ville.

Axe 4. Poursuivre la requalification du parc de logement et l’adapter aux objectifs du Plan Climat et aux exigences de l’environnement
Le PLH 2011-2016 prévoit de poursuivre les efforts de requalification du parc de logements privés et d’agir pour prévenir l’insalubrité. Le bilan montre que la politique de prévention de la dégradation a été poursuivie dans un cadre renouvelé : une nouvelle Opération d’amélioration de l’Habitat dégradé (OAHD) a été lancée fin 2011, et grâce à l’Observatoire de prévention de la dégradation des bâtiments d’habitation parisiens (OPDB), les services de la Ville de Paris disposent d’une liste mise à jour chaque année d’immeubles susceptibles d’être dans une situation nécessitant leur intégration dans le dispositif OAHD.

Ressources

Documents à télécharger

  • Programme local de l'habitat de Paris 2011-2016 – Bilan à mi-parcours

    Format : pdf, 578.3 Ko
    Télécharger