Rapport d'activités 2012/2013

Rapport d'activités 2012/2013

2012 et 2013 ont été des années riches pour l’Atelier parisien d’urbanisme. Au-delà de l’accompagnement des politiques urbaines, rôle essentiel des agences d’urbanisme, la feuille de route fixée par le conseil d’administration de l’Atelier insistait sur la consolidation des bases de données de références du socle cartographique, le renouvellement des méthodes de travail, et l’élargissement des compétences et partenariats au périmètre de la Métropole Grand Paris.

Ce rapport d’activités illustre les réponses apportées par l’Atelier avec l’engagement de tous.

Les travaux structurants autour des bases de données de référence, des études socio-économiques, des évolutions du paysage urbain, les sujets liés à l’environnement, et à la mobilité sont consolidés ; ils ont changé d’échelle et se sont enrichis de travaux menés sur des nouveaux territoires et à des échelles élargies.

L’Apur métropolitain : les bases de données et les systèmes cartographiques couvrent la métropole voire l’aire urbaine dans sa totalité ; cela permet d’assembler et de comparer des politiques urbaines, sociales, économiques menées par les collectivités à différentes échelles. Les travaux sur le grand paysage, l’énergie, les jeunes, les sans domiciles, les maires bâtisseurs en sont des exemples.

L’Apur plateforme partagée : si les territoires sont séparés par des périmètres administratifs, ils sont reliés par leur histoire, leur géographie et la façon dont les citoyens les vivent. Le renouvellement de nos méthodes autour du travail en atelier, avec la mise en place de plateformes, l’assemblage de données qualitatives en complément des données quantitatives, permettent de compléter le socle de connaissances données et de cartes par la prise en compte sensible de la « réalité ». D’autres regards viennent enrichir la connaissance des territoires. L’observatoire des quartiers de gares, les ateliers de l’Ourcq, les travaux sur les travailleurs clés n’auraient pu voir le jour sans ces évolutions méthodologiques.

L’Apur diffusion : pour diffuser le plus largement ses travaux, l’Apur a renforcé son site WEB et son info lettre, avec la mise en ligne d’un portail cartographique unique, CASSINI qui donne accès à l’histoire de la métropole par superpositions de cartes. Deux Paris projets ont été édités : Ville visible ressources cachées et l’Atlas du Grand Paris 2013. Il a également, accompagné la piétonisation des berges de Seine rive gauche, et contribué aux réflexions sur l’espace public et sur l’eau non potable comme support de solutions pour aller vers une ville résiliente. Des outils de modélisation ont été créés permettant la visualisation des évolutions des formes urbaines et la gestion partagée du grand paysage. Les premiers éléments permettant de cartographier les choix en matière énergétique sont réalisés. Plusieurs travaux menés avec le soutien de nouveaux partenaires ont permis de préciser les études thématiques par une confrontation avec des réalités territoriales.

Un projet d’atelier a été mis en place avec des contributions de tous les salariés et permettant une réorganisation en phase avec le renouvellement de nos travaux et méthodes. L’équipe du secrétariat général a réalisé par ailleurs la plateforme de gestion et de suivi comptable indispensables pour l’efficacité de la structure et la transparence vis-à-vis de notre conseil d’administration et de tous nos partenaires.

Ce rapport est l’expression de cet ensemble « recherche, développement, gestion » au service de politiques urbaines toujours plus exigeantes et novatrices. L’année 2014 sera l’année du renouvellement des élus et de la mise en place de la Métropole Grand Paris ; ce rapport 2012-2013 est l’illustration de ce qui a été réalisé et engagé pour être prêts à accompagner cette nouvelle période.

Ressources

Documents à télécharger

  • Rapport d'activités 2012/2013

    Format : pdf, 69.83 Mo
    Télécharger

Pour aller plus loin