Rio de Janeiro, Brésil

Après avoir travaillé entre 2004 et 2008 en appui méthodologique pour le projet d’aménagement urbain d’un quartier historique dégradé et l’étude de la possibilité de mise en place d’un tramway dans la capitale, la première mission du projet de coopération 2009-2010 entre la ville de Paris et la municipalité de Rio de Janeiro constituait le démarrage d'une nouvelle phase du projet de coopération décentralisée, pour laquelle un co-financement Ministère française des Affaires étrangères et européennes (MAEE) a été obtenu.

Après avoir travaillé entre 2004 et 2008 en appui méthodologique pour le projet d’aménagement urbain d’un quartier historique dégradé et l’étude de la possibilité de mise en place d’un tramway dans la capitale, la première mission du projet de coopération 2009-2010 entre la ville de Paris et la municipalité de Rio de Janeiro constituait le démarrage d'une nouvelle phase du projet de coopération décentralisée, pour laquelle un co-financement Ministère française des Affaires étrangères et européennes (MAEE) a été obtenu.

Les missions qui ont suivi ont permis de prendre la mesure des changements apportés à l'administration municipale et de l'agenda politique dans le domaine du développement urbain. Elles ont permis de définir en concertation avec les techniciens municipaux impliqués dans la coopération et les représentants des autorités locales la démarche projet pour la période 2009-2011.

Trois axes de coopération ont été définis jusqu’à fin 2011 : Revitalisation urbaine du quartier dégradé de Rio Comprido / Amélioration du système de transports à l’échelle du centre de la ville / Elaboration d’un projet-pilote innovant de logement social locatif, en collaboration avec la Régie immobilière de la Ville de Paris.

En 2015, la coopération renaissante entre les deux capitales, porte plus spécifiquement sur l’animation de l’espace public grâce au développement d’usages mixtes, à vocation économique, sociale et culturelle, afin de rendre le centre historique de Rio plus attractif et plus agréable à vivre. Le patrimoine architectural, paysager et environnemental exceptionnel de Rio doit aussi faire l’objet d’un soin particulier.

En 2016 et 2017, l’Apur en partenariat avec Systra, participe dans le cadre d’un contrat financé par l’AFD, à l’élaboration du plan de densification et de développement urbain de l’axe ferroviaire Pavuna-Etat de Rio de Janeiro.

Fin 2017, l’Apur a participé à un atelier urbain organisé à Rio, autour de trois espaces publics représentatifs du centre-ville dans le but de les requalifier selon la méthodologie développée à Paris depuis 2014 pour les « 7 places ».