Sites de baignade en Seine et en Marne - Héritage JO Paris 2024 - Présentation des sites issus de la manifestation d'intérêt

La baignade dans la Seine et la Marne sera bientôt possible dans le Grand Paris, dès 2022 pour quelques sites du Val-de-Marne et à partir de 2024 à Paris. 

Vue du futur site de baignade du Trocadéro  @ Apur-Luxigon

Suite au comité de pilotage “Qualité de l’eau et baignade” de septembre 2016, un courrier cosigné de Michel Cadot, préfet de Région Île-de-France, d’Anne Hidalgo, maire de Paris, et Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris, a été adressé à l’ensemble des élus métropolitains sur le sujet. L’objectif était d’informer les élus sur les démarches engagées d’ici 2024 et de faire un appel à manifestation d’intérêt pour l’ouverture d’une baignade estivale dans leur commune en bordure de Seine et de Marne.

L’Apur a, dans ce cadre, réalisé un ensemble de fiches présentant les sites proposés à la baignade et les contraintes identifiées en lien avec les différents services de l’Etat, DRIEE, DRIEA, VNF, Ports de Paris, l’ARS, la Métropole du Grand Paris, les départements de Seine-Saint-Denis, du Val de Marne et des Hauts-de-Seine, les collectivités concernées, le Syndicat Marne Vive, le SIAAP... 

Chaque fiche fait état des critères et des points de vigilance à prendre en compte pour poursuivre les études opérationnelles liés à :

  • à la conciliation des usages sur le plan d’eau et sur les berges (navigation, alimentation en eau potable, présence de ports industriels et plaisance, base de loisirs, etc.)
  • à la morphologie du fleuve (largeur, distance au chenal navigable)
  • à la topographie des berges (accessibilités piétons, PMR, pompiers et transport en commun, largeur des quais, etc.)
  • à la sensibilité environnementale et patrimoniale (biodiversité, gestion des milieux aquatiques, Unesco, protection patrimoniale, etc.)
  • la qualité de l’eau
  • aux contraintes d’ordre réglementaire (PLU, servitude d’utilité publique, etc.)

 

Au total, on dénombre ainsi 23 sites proposés dans le cadre de la manifestation d’intérêt, répartis sur 16 villes intéressées. Les sites se décomposent selon la répartition géographique suivante :

  • 6 sites en Seine Aval (3 sites en Seine-Saint-Denis (93) et 3 sites dans les Hauts-de-Seine (92)) ; 
  • 5 sites dans Paris (75) ; 
  • 7 sites en Seine Amont (6 sites dans le Val-de-Marne (94) et 1 site dans l’Essonne (91)) ; 
  • 5 sites dans la Marne (4 sites dans le Val-de-Marne (94) et 1 site en Seine-et-Marne (77)).

 

Pour ces sites, le travail engagé avec l’ensemble des services en matière d’amélioration de la qualité de l’eau et de définition des modalités d’ouverture au regard des autres usages de la Seine et de la Marne va se poursuivre en vue de leur ouverture.

 

Ressources

Documents à télécharger

  • Étude

    Sites de baignade en Seine et en Marne - Héritage JO Paris 2024 - Présentation des sites issus de la manifestation d'intérêt

    Format : pdf, 78.2 Mo
    Télécharger

Cartes à télécharger

  • Sites de baignade confirmés par les collectivités à l’issue de la manifestation d’intérêt

    Format : jpg, 5.67 Mo
    Télécharger