La trame viaire du cœur d’agglomération – Les boulevards de la métropole, une transformation engagée – Synthèse de l'atelier du 28 mai 2015

Les boulevards de la métropole, une transformation engagée

L’étude sur la trame viaire du cœur d’agglomération engagée mi-2012 est menée par l’Apur en partenariat avec la DRIEA, la SGP, la Ville de Paris, les Conseils Départementaux du Val-de-Marne, de Seine-Saint-Denis et des Hauts-de-Seine, le STIF et la Région Ile-de-France.

La phase 1 a porté sur l’élaboration d’un diagnostic partagé, tandis que les phases 2 et 3 se sont traduites par la proposition d’une trame viaire urbaine hiérarchisée, l’analyse des dysfonctionnements et l’identification des projets et réflexions exploratoires de liaisons. La dernière phase de l’étude s’est déroulée avec la tenue d’ateliers prospectifs rassemblant les principaux gestionnaires et des acteurs de l’aménagement, autour de thématiques spécifiques : la logistique urbaine, le rabattement aux gares, le réseau magistral et les boulevards de la métropole.

En mai 2015, l’atelier sur les boulevards de la métropole a réuni les partenaires de l’étude : les gestionnaires des grandes voies du cœur d’agglomération, le Conseil Départemental du Val-d’Oise, des villes et des maîtres d’œuvre, autour du thème de la transformation des grandes voies historiques.

Ces tracés anciens s’imposent aujourd’hui comme des leviers majeurs pour organiser le territoire et construire l’identité de la métropole. Longtemps marquée par des aménagements routiers ou dégradés, la requalification de ces grands espaces publics est aujourd’hui engagée sous l’impulsion de projets de transports ou de projets urbains.


L’ensemble des intervenants, au travers notamment des exemples de la RD906, de la RD5, de l’ex RN2, de l’ex RN3 ou de l’avenue du Parisis, s’accordent sur le fait qu’il ne peut y avoir d’approche sectorielle sur les boulevards de la métropole, mais au contraire la nécessité d’une approche transversale et renouvelée, avec l’ensemble des acteurs. Des équipes pluridisciplinaires et des approches intégrées, comme l’organisation d’ateliers ou de concertations publiques, pourraient traiter de la manière de rendre lisible ce réseau, en travaillant sur l’aménagement de l’espace public, la densification des rives, mais aussi des éléments de cohérence et d’appropriation collective, afin d’inventer de nouveaux usages avec les habitants, les acteurs économiques, associatifs ou culturels.

Ressources

Documents à télécharger

  • La trame viaire du cœur d’agglomération – Les boulevards de la métropole – Synthèse de l’atelier du 28 mai 2015

    Format : pdf, 37.95 Mo
    Télécharger