Une croissance modérée du nombre de Parisiens âgés dépendants à l'horizon 2030

étude - têtière actu - Parisiens âgés dépendants à l'horizon 2030 APBROAPU558

Paris enregistrerait un accroissement modéré de ses résidents âgés de 75 ans ou plus et une légère baisse du taux de dépendance. Si les tendances récentes en termes de mortalité et de migrations se poursuivaient, à l’horizon 2030 le vieillissement de la population resterait moins rapide à Paris que dans le reste de l’Ile-de-France.

A Paris, la part de personnes âgées de 75 ans ou plus a diminué depuis le début des années 1990 alors qu’elle a augmenté dans le reste de l’Ile-de-France et en province.
D’ici 2030, la croissance du nombre de Parisiens dépendants serait limitée, surtout chez les femmes, et le maintien à domicile progresserait.
D’ici 2020, le nombre de Parisiens potentiellement dépendants augmenterait de 4 600.  De plus, en raison de l’allongement de l’espérance de vie, les incapacités seraient plus sévères.
Le volume d’emplois nécessaires à la prise en charge de la dépendance devrait alors augmenter de 2 000 Equivalents Temps Plein (ETP), soit une hausse de 13 %.

Etude réalisée en partenariat avec l’INSEE Ile-de-France

Ile-de-France à la page, n° 385, février 2012

Ressources

Documents à télécharger

  • Une croissance modérée du nombre de parisiens âgés dépendants à l'horizon 2030 APBROAPU558

    Format : pdf, 840.54 Ko
    Télécharger