Université Sorbonne-Nouvelle Paris 3 - Analyse de l’environnement et des potentiels d’évolution en lien avec l’arrivée des étudiants

L’université Paris 3 rejoindra Picpus-Nation en 2020, dans un environnement peu dynamique mais aux espaces très prometteurs.

Chantier de l’Université Sorbonne-Nouvelle Paris 3 en avril 2018, avenue de Saint-Mandé, Paris 12e. © JC Bonijol

Contrainte de quitter le site historique de Censier en 2019, l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 sera accueillie dans le 12e arrondissement, sur une parcelle de 11 000m² libérée par le Ministère de l’Agriculture.

À sa livraison, l’ouvrage réunira en un même lieu la douzaine de sites occupés par Sorbonne Nouvelle du fait de l’accroissement du nombre d’étudiants et de filières depuis sa naissance en 1970. Le nouvel équipement recevra quotidiennement jusqu’à 6 000 étudiants, enseignants et chercheurs. Cette implantation sera localisée à moins de 500 mètres à vol d’oiseau du nouveau campus de l’AP-HP qui admet plus de 1 000 étudiants depuis la rentrée 2017. Ce mini big-bang à l’échelle d’un quartier résidentiel du 12e arrondissement renvoie à de multiples questions :

  • Comment le quartier s’apprête-t-il à accueillir ces nouveaux usagers ?
  • Son tissu commercial est-il en mesure de satisfaire les besoins d’une population jeune, mobile, ayant peu de ressources ?
  • Le cadre urbain est-il propice à la détente, à la déambulation, à la rencontre avec les riverains ?

 

Cette étude entend apporter des réponses, en documentant l’offre commerciale actuelle et son évolution récente, en analysant le tissu commercial et ses mutations dans deux autres quartiers universitaires (Jussieu, Diderot) et en élaborant des pistes de réflexion s’appuyant sur les atouts du secteur. Partant du constat que l’occupation commerciale des rez-de-chaussée d’immeubles n’offre pas aujourd’hui un profil adapté aux besoins des étudiants, l’étude suggère de faire de l’une des caractéristiques essentielles du quartier un atout. En effet, les dimensions des espaces publics, dans un quartier où la circulation reste modérée, permettent d’envisager la mise en œuvre d’expériences légères et réversibles qui permettraient de repenser les lieux, tout en offrant de nouveaux atouts aux étudiants comme aux riverains (food-truck, bibliothèques, ludothèques…).

Autant d’usages qui rendraient des services au-delà du public examiné ici.

 

Quelques chiffres - Université Sorbonne-Nouvelle Paris 3 © Apur

Ressources

Documents à télécharger

  • Étude

    Université Sorbonne-Nouvelle Paris 3 - Analyse de l’environnement et des potentiels d’évolution en lien avec l’arrivée des étudiants

    Format : pdf, 29.43 Mo
    Télécharger