Les foyers de travailleurs migrants. Diagnostic et préconisations. Fiches descriptives par foyer. Base de données statistiques.

Les foyers parisiens de travailleurs migrants concentrent de très nombreuses difficultés sociales : précarité et vieillissement des résidents, population de plus en plus dépendante, exposition aux nuisances, implantation trop éloignée des moyens de transport et de communication, phénomène de sur-occupation et de surpeuplement, mauvaise qualité technique des bâtiments, (logements non-individuels, normes d’isolation non respectées, utilisation trop intensive des équipements, etc.), déficit d’entretien. Et le plus grand nombre des foyers est concentré dans les mêmes arrondissements. En même temps, et moins paradoxalement qu’il peut paraître, ce sont des lieux exemplaires de foisonnement, d’invention et de tissage sociaux dans la ville.
La mixité sociale entre migrants isolés, salariés, retraités, étudiants et stagiaires, demandeurs d’asile territorial ; la diversité ethnique ; le mode de vie communautaire facteur de solidarité, qui se traduit sous la forme de repas en commun, de petits commerces, d’ateliers de textiles, de salles de prière pour les fidèles musulmans, font de ces équipements des lieux d’équilibre dans la ville dont le rôle est irremplaçable.
Sur quels foyers intervenir en priorité, comment réduire les difficultés sociales qu’ils concentrent, tout en faisant bénéficier les quartiers des lieux de créativité sociale qu’ils représentent ? C’est à ces questions que s’efforce de répondre cette étude.

Etude disponible sur CD, sur place au service de la Documentation ou par envoi gratuit à diffusion@apur.org.

Ressources

Documents à télécharger

  • Les foyers de travailleurs migrants. Diagnostic et préconisations. Fiches descriptives par foyer. Base de données statistiques.

    Format : pdf, 19.39 Mo
    Télécharger
  • Foyers de travailleurs migrants. Nombre de lits

    Format : pdf, 1.13 Mo
    Télécharger