La transformation de la porte d’Orléans

Le réaménagement d’une porte en place du Grand Paris

Vue aérienne sur la porte d'Orléans © Ph.Guignard@air-images.net

Dans le cadre de son programme de travail partenarial, l’Apur, a étudié le réaménagement de la porte d’Orléans. La transformation de cette porte en place, déjà étudiée en 2010 dans le cadre du prolongement de la ligne 4, correspond à une attente forte de traitement de l’interface entre les projets de requalification de la RD 920 portée par le conseil départemental des Hauts-de-Seine (CD 92) et de l’avenue du Général Leclerc à Paris. Cette étude s’est déroulée dans le cadre d’ateliers associant toutes les parties prenantes afin de co construire  les contours d’un futur réaménagement. Depuis novembre 2018, ces ateliers menés par l’Apur avec la mission Métropole du Grand Paris de la Ville de Paris ont réunis RATP, Optiles, Île-de-France Mobilités, le conseil départemental des Hauts-de-Seine, la mairie de Montrouge, la mairie du 14e, et des représentants de la Ville de Paris.

A la suite d’un premier travail de diagnostic qui a fait émerger l’enjeu prioritaire d’amélioration des continuités pour les piétons et les vélos, l’étude s’est concentrée sur la réorganisation du pôle bus nécessaire à la mise en œuvre d’itinéraires de qualité. C’est ainsi qu’ont été élaborés une série de scénarios explorant les différentes options qui ont permis d’aboutir à une esquisse posant les bases d’un processus de transformation étape par étape.

Le document disponible constitue le support graphique de cette proposition présentée au cours de la réunion publique du 25 septembre 2019. 

 

Ressources

Documents à télécharger

  • Porte d’Orléans - Réunion publique du 25 septembre 2019

    Format : pdf, 49.69 Mo
    Télécharger